Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Arsène Perbost (1929-2018)

  1. Témoignage d'une de ses nièces

Cher Arsène,

Le 1 mars dernier, tu as envoyé un mail intitulé 'Bien à vous', mail adressé à ceux que tu appelais les Niçois: mon frère Alain, ma sœur Brigitte, et moi. Le texte commençait par: « Je ne vous oublie pas ? Comment pourrait-il en être autrement? »

La neige qui paralysait alors Nice était pour toi un prétexte, qui te permettait de nous envoyer ce si joli message - je cite - « le beau temps c'est la chaleur de l'affection qui est la nôtre ». Et je t'ai appelé en réponse, pour te donner des nouvelles de chacun, et te dire à mon tour combien tu comptais pour nous.

C'est cela que je veux te dire pour la dernière fois aujourd'hui: cher Arsène, nous t'aimions, nous t'aimions de tout notre cœur.

Tu as été pour nous un solide pilier, à l'ombre duquel nous avons grandi, puis muri, nous et les nôtres. Ta foi lumineuse, simple et solide, ta tendresse pour les plus humbles, ta capacité à discerner, sans jamais juger ni condamner quiconque, nous a façonnés. Quelle grâce de pouvoir constater aujourd'hui que nous sommes tes héritiers, d'une filiation par le sang certes, mais aussi d'une filiation choisie, par le cœur et l'esprit.

Ton départ soudain a déclenché une grande peine : avec qui allons-nous désormais échanger avec une telle complicité, même à distance? comment imaginer un mariage, des funérailles ou un baptême sans toi, qui a été de toutes nos joies et de toutes nos peines, tout au long de notre vie ?

Mais au-delà de cette tristesse, et du vide de ton absence soudaine, nous nous réjouissons de te savoir désormais tendrement blotti dans le cœur du Père, avec ceux de ta famille que tu aimais tant et dont tu rappelais sans cesse la mémoire.

Et pour conclure, nous avons aussi une promesse à te faire; à notre tour, nous continuerons de porter le flambeau, témoins humbles et tenaces, bien qu'inévitablement imparfaits, de la seule réalité qui vaille de vivre et qui ne passera, ni ne mourra jamais: l'Amour.

Témoignage d'une de ses nièces

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013