Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Ventes aux enchères

photo de Jérusalem

Trump vend sa marchandise…
Nethanyahu achète…

« Jérusalem ma mère »
chante un psaume biblique
utopie douce-amère
aux espoirs chimériques !

Et le Trump en rajoute
provoquant la colère
L’ONU est dissoute
en ses propos pervers

Cinq millions « occupés »
territoires douteux
Palestiniens dupés
marmite sur le feu

Mais qui a décidé
voici déjà longtemps
trop lamentable idée
d’associer deux « distants » ?

Hakim en Jordanie
réfugié de vingt ans
redit l’ignominie
du pire accord d’antan

« Sainte Jérusalem
des montagnes l’entourent »
dit un psaume-poème
belle chanson d’amour

Mais n’est-ce pas plutôt
la haine qui l’étreint ? …
Et passent les longs flots
d’impuissants pèlerins

Un million huit cent mille
étouffés dans Gaza
blocus qu’on assimile
à un assassinat

Et Ayesh au Liban
insolemment propose
que l’Europe et son plan
soit aux « affaires closes »

Jérusalem la paix
Jérusalem la guerre
depuis longtemps tu sais
que le monde y croit guère

Et Hamed un peu triste
dit qu’il a oublié
le village et la piste
où sa mère est mariée

Caïn et son bon droit
Abel qui se protège :
la politique a froid
dans le cœur des stratèges

Brahim fils d’Abraham
Shimôn fils de Yakob
tous deux tissent une trame
au fil qui se dérobe

Khaldoun qui pleure et rit :
cinq cent mille « campeurs »
exilés en Syrie
survivent à la peur

Puisque tous ont raison
chacun se croyant fort
pas question de pardon
qui montrerait leurs torts

Et Nethan l’inflexible
qui annexe les terres
injustice indicible
frisant les lois contraires

Et vit Jérusalem
d’un pas qui va mourant
marché, honte suprême,
cédé au plus offrant !

Serge Cuenot
Lumières (84) – 18/12/2017

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013