Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Week-end de mars 2017

De la terre, de l'eau et du feu...

le groupe de l'école de la mission pose pour la photo dans la chapelle de Chavril

Au début de mois de mars, dans la communauté de Lyon-Chavril, nous avons vécu un beau week-end d’approfondissement de la foi. Le fil principal était la fameuse phrase d’Eugène de Mazenod écrite dans la Préface des Constitutions et Règles des Oblats : Il faut mettre tout en œuvre pour étendre l’empire du Sauveur, (…) rendre les hommes raisonnables, puis chrétiens, enfin les aider à devenir des saints…

Pour chaque étape, nous avons choisi un symbole. Ainsi la terre représente notre humanité, l’eau la foi chrétienne et le feu la sainteté. Avec onze jeunes, nous avons approfondi les deux premiers symboles. Et voilà leurs témoignages…

P. Przemek Koscianek omi)


la célébration des rameaux dans la chapelle de la communauté

Merci pour cette bulles d'oxygène...

Chers Aurélien, Jacques et Przemek,

Je tiens à vous remercier pour ce beau week-end que vous nous avez permis de vivre dans votre maison de Chavril. Que ce soient les moments de prière à la chapelle, les topos de Renaud, – sur l’homme – sur St Eugène de Mazenod… que de précieux moments de partage. Ce fut aussi un plaisir de revoir mes amis de JMJ et de rencontrer d’autres jeunes venus ici pour avancer dans leur vie avec la confiance de l’amour de Dieu pour chacun de nous. Déjà la terre et l’eau ! Pour ce qui est du feu : ma mère m’a dit de foncer à ce week-end si ça pouvait me permettre de devenir saint. Lol.

Bref, un grand merci pour cette bulle d’oxygène et pour la belle mission que vous accomplissez à Lyon et dans le monde. Je vous dis à bientôt, je prie pour vous.

Guillaume Sauvage


Reconnaître en nous une soif pas encore étanchée...

le groupe de l'école de la mission en réunion autour d'une table

« Rendre les hommes raisonnables, puis chrétiens, enfin les aider à devenir des saints » telle était l’ambition d’Eugène de Mazenod, telle est la thématique ambitieuse de notre Parcours Mission. Une Bible, quelques textes de St Eugène, des jeunes venus de tous horizons, une communauté oblate pour nous accueillir, et c’est parti pour l’aventure !

Pour ma part, c’est le deuxième Parcours Mission que je vis à Chavril. C’est la curiosité qui m’y a emmenée la première fois, c’est le désir d’approfondir certaines questions concernant notamment la spiritualité oblate qui m’y pousse cette fois-ci. Et le thème de cette année est un petit clin d’œil à la semaine des pré-JMJ l’été dernier où ces mots d’Eugène ont beaucoup cogité en moi.

« Devenir chrétien – L’eau » : deuxième étape de notre itinéraire. Elle a été introduite par le thème « Devenir humain – La terre » qui a permis de faire le lien avec notre weekend. Je retiens cette citation très juste reprise par le P. Aurélien : « pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient ». J’ai le sentiment qu’en effet, pour devenir chrétien, il nous faut d’abord apprendre à connaître notre nature humaine voulue par Dieu, à en vivre, puis chercher à donner du sens à cette humanité avec tout ce que l’on porte en nous.

Ce weekend a été très dense (topos, témoignage, temps de prière et de partages…) et paradoxalement comme un bol d’air frais. J’ai été particulièrement bouleversée par le topo du P. Renaud sur la symbolique de l’eau chez St Jean et plus précisément son interprétation du passage de la Samaritaine au puits de Jacob. Jésus met le doigt sur nos blessures pour que nous reconnaissions cette soif qui n’a pas encore été étanchée et que nous laissions enfin tomber cette cruche pour boire à la source véritable. Je suis encore émerveillée par la beauté de ce texte que je n’ai pas fini de redécouvrir !

Un autre temps que j’ai beaucoup apprécié du weekend : la prière du dimanche matin autour du Baptême et la Mission. Rien d’extraordinaire et pourtant je retiens la douceur de ce moment. Nous étions là, présents simplement, comme un présent pour chacun. Nous faisions corps à l’image de ce que nous venions de vivre la veille, un peu fatigués mais désireux de marcher ensemble sur ce chemin.

Jessica Alain

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013