Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

« HALLELU-YAH »

Sur l’air de la chanson de Léonard Cohen


Débacle, Gien, 1940

Pour les petits sans politique
qui ont souci des exilés
ouvrant les mains ouvrant le cœur comme viatique
loin des pantins articulés
suivant les lois ploutocratiques
de notre Europe congelée… Halleluyah !

refr. : Hallelu-yah, Hallelu-yah !
Hallelu-yah, Hallelu-yah !


Réfugiés arméniens, Marseille, 1922

Pour les bons-coeurs de la Roya
qui sont tout simplement humains
loin des Ciotti trop insensibles et charabia
tous ces marcheurs cœur sur la main
et sans calcul galimatias
Pour l’empathie de leurs chemins… Halleluyah ! refr.

Pour cette église à Vintimille
ouverte aux Migrants quels qu’ils soient
pour ceux qui accueillent chez eux les familles
sans procureur qui se fourvoie
quand il condamne et déshabille
comme un méchant en rabat-joie… Halleluyah ! refr.


Réfugiés Boat-people, 1976

Pour tous ceux-là qui nous bousculent
qui ont des tripes de pitié
loin de nos juges au tribunal qui calcule
dont l’empathie est anémiée
eux qui condamnent, ridicules,
ceux qui ne sont pas rassasiés… Halleluyah ! refr.

Pour ceux qui reprennent la route
vers plus ouverts que nos élus
ceux qui affrontent la mer coûte que coûte
loin d’une Europe irrésolue
si divisée qu’elle redoute
les « invasions » sans plus-value… Halleluyah ! refr.

Si l’aide aux migrants est délit
il y a longtemps que je devrais
être en prison sans chaise ni lit…
Je soutiendrai comme un relais
tous les Herrou et Mannoni
qui sont humains et parlent vrai ! Halleluyah ! refr.

Serge Cuenot – Lumières -84
12 janvier 2017

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013