Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

J'ai honte

Jean-Pierre Bonnafoux durant une homélie

Incendie criminel de la salle de prières des musulmans à MEZZAVIA ;

J’AI HONTE comme être humain solidaire de tous ses frères humains. Comment accueillir cette sauvagerie, cet aveuglement criminel sans penser aux pogroms, aux camps d’extermination qui ont défiguré le XXème siècle ? Ils ont été préparés ainsi par de tels actes.

J’AI HONTE comme Corse parce que ce sont probablement des Corses qui ont commis cet acte criminel. La tradition d’hospitalité (certes parfois difficile avec les Grecs envoyés par le Vatican) ne date pas d’hier. Et la Corse a été proposée comme « ile des justes » pour sa protection des juifs durant l’occupation italienne de dernière guerre. Mais le pire, je le pense, est sans doute que ces Corses qui ont commis cet acte veulent défendre l’identité corse ! Quand comprendront-ils que ce n’est pas en cherchant à détruire l’Autre mais en construisant avec tous que nous pourrons CONSTRUIRE L’AVENIR DE LA CORSE ?

J’AI HONTE en tant que chrétien. Car il est vraisemblable que les auteurs de cet acte criminel se réclament de la religion traditionnelle en Corse, la religion catholique, la religion bâtie sur la foi chrétienne en Jésus-Christ. Alors, je vous en supplie :

Écoutez notre Pape François, écoutez surtout Jésus-Christ :

« J’étais un étranger et vous m’avez accueilli…. Ce que vous faîtes au plus petit d’entre mes frères, c’est à moi que vous le faites. »

Il en est mort, vous continuez à l’assassiner !

Vous croyez peut-être défendre la religion catholique, vous la pervertissez ! »

Pardon, mes frères musulmans.

Jean-Pierre Bonnafoux

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013