Tous les articles
Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

La boutique OMI

Ch. Duriez, L. Athimon et Cl. Digonnet : "Nord-Cameroun, une Eglise en construction"

Ce livre est d’abord le fruit d’une suite de témoignages venant de prêtres, religieuses et laïcs expatriés ou autochtones. Mis ensemble, souvent « bruts de décoffrage », ces témoignages nous donnent une idée de la naissance de l’Église au Nord-Cameroun. Bien sûr, ils ne sont pas exhaustifs, ce n’est pas une chronique; tel n’est pas leur but, d’ailleurs.

Dans cet ouvrage, on découvre que la Mission, ce n’est pas seulement prêcher et baptiser, loin de là! Cela a aussi été – lentement, difficilement parfois – un effort immense entrepris pour aider un peuple ou plutôt les peuples kirdi du Nord-Cameroun, à recouvrer leur dignité, à se prendre en mains pour sortir de leurs pauvretés, et ceci sans distinction d’appartenance religieuse. Dès lors, ce n’est plus seulement de l’Église dont il s’agit ici, c’est de l’histoire de toute une société se construisant, à travers le développement, la lutte pour la justice, la promotion de la femme etc.

Christian DURIEZ, omi, a passé 37 ans dans le diocèse de Maroua au Nord-Cameroun, en montagne d’abord, puis en plaine et en ville. Luc ATHIMON, omi, a fait 36 ans au Nord-Cameroun, en paroisse à Maroua, puis en pays guiziga, enfin animant des «temps de réveil» dans les paroisses. Claude DIGONNET a été prêtre Fidei Donum pendant 17 ans au Nord-Cameroun, comme enseignant à N’gaoundéré; il a été ensuite formateur à Golompwi, dans le diocèse de Yagoua. Tous trois sont revenus en France.

Prix : 15 € + frais de port - Commande chez l'auteur

DVD : "Les Oblats de Marie Immaculée, Audacieux pour l'Evangile" d'Armand Isnard

Particulièrement riche en passionnant témoignages et agrémenté de nombreuses et évocatrices images d'archives, ce film magnifique a été tourné sur les lieux même où les Oblats de Marie Immaculée ont laissé leur empreinte ou poursuivent inlassablement depuis 200 ans leur oeuvre missionnaire. Nourris à la fois de l'enthousiasme dont est porteur le charisme oblat et de leur fascination pour la figure d'Eugène de Mazenod.

Pour la première fois, l'occasion nous est donnée de rencontrer ces "audacieux pour l'Evangile", dont la spiritualité, aussi profonde qu'innovante, s'appuie sur une exceptionnelle ténacité. "Tous les hommes sont égaux, sauf les tenaces", disait Picasso. Il avait raison. leur différence, les Oblats de Marie Immaculée la cultivent jalousement mais leur coeur débordant d'amour bat pour chacun d'entre nous. Dieu merci.

Renseignements

Ch. Duriez,"Zamane. Tradition et modernité dans la montagne du Nord-Cameroun"

Durant les années 60-70, les Monts Mandara, au Nord-Cameroun, étaient vivants de leurs ethnies diverses et nombreuses, avec chacune ses traditions, ses anciens, ses fêtes. Des montagnards tirant merveilleusement parti d'un terroir difficile !

Parmi eux, les Kapsikis, chez qui l'auteur séjourna de 1960 à 1980. il en sortit un premier ouvrage : A la rencontre des Kapsiki du Nord-Cameroun (Karthala-2002). Le présent livre est un retour sur le terrain. Après 25 ans, qu'est-ce qui a changé en pays kapsiki ? Les coutumes ont-elles disparu sous les coups de la modernité que les Kapsiki appellent zamane ? Mais l'auteur a tenté d'aller plus loin, cherchant à savoir quels sont les ressorts secrets qui font vivre les habitants de ce pays en ce début de siècle. Quels sont leurs rêves, leurs richesses, leurs pauvretés ? Leur art de vivre en a-t-il été affecté ? De loin, l'ethnie kapsiki n'est pas la plus nombreuse au Nord-Cameroun ! Mais on peut la considérer comme un exemple-type d'une Afrique vivant dans une paix relative, loin des guerres et des souffrances que connaissent tant de populations de par le monde. ce livre veut donc porter un message d'espérance

Prix : 15 € + frais de port - Commande chez l'auteur

Ch. Duriez,"A la rencontre des Kapsiki du Nord-Cameroun. Regard d'un missionnaire d'après Vatican II"

Peut-on se passionner pour un pays ? En tout cas, après vingt ans chez les Kapsiki, du Nord-Cameroun, on n’en sort pas indemne ! On ne peut rester longtemps dans ce pays sans se remplir les yeux de sa lumière, de ses montagnes, sans se laisser séduire par ses paysans dont le genre de vie se concilie mal avec le monde moderne. Alors naît la connivence, où le cœur va plus loin que la raison, peut-être. On comprend les choses de l’intérieur en entrant dans l’humour si particulier de l’homme Kapsiki, cet humour qui rend la vie plutôt rude de ce montagnard, vraiment « humaine » et attachante.

Un premier chapitre dit la rencontre avec le pays. Le deuxième plante le décor. Mais, le décor, c’est la surface ; il faut des clés pour comprendre ce pays tellement loin du nôtre : c’est le troisième chapitre. Dans les chapitres suivants, après s’être arrêté aux grands événements de la vie au village, on essaie de restituer les travaux et les jours, la vie quotidienne souvent paisible mais parfois violente, puis on regarde comme le pouvoir et le savoir structurent la société.

Alors seulement l’Évangile qui nous tient peut être entendu. Très lentement, de petites communautés chrétiennes sont nées qui ont su intégrer la foi à leur vie paysanne. C’est l’objet du dernier chapitre. Ce livre témoigne que l’Évangile ainsi compris n’est du « plaqué » : il aide un peuple à grandir, en gardant la fierté de ses coutumes, mais aussi en l’ouvrant au monde.

Prix : 15 € + frais de port - Commande chez l'auteur

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013