Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

« Comme je vous ai aimés »

L’Evangile d’aujourd’hui nous livre le testament de Jésus ; - ce qu’il veut nous transmettre de plus précieux. Ce testament, le voici : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». Il en fait pour nous son commandement. La « pointe » est dans cette parole « comme je vous ai aimés ». Quand j’entends ça , je me dis :  c’est un commandement impossible ! Comment , en effet, ne pas être hypocrite chaque fois que je prétends le mettre en pratique ! Pour nous mettre sur le chemin afin de pouvoir l’entendre, il faut commencer à cultiver en nous quelques attitudes de vie. J’en souligne quelques unes :

  • Exister librement sans être conditionné par le regard des autres.
  • Dire oui à l’instant qui se présente en me préservant de la dictature de l’après.
  • Je ne suis pas le seul maître à bord. Le serviteur n’est pas au dessus de son maître.
  • Accepter que l’imprévu devienne la règle. Vivre en apprenant que « aimer » a tout le temps du monde devant lui.
  • Apprendre à cueillir la joie qui est en nous et que cette joie soit parfaite. C’est aussi dans le tragique de la vie que je peux cueillir la joie. J’ai en mémoire des paroles de Geneviève de Gaulle qui, au camp de concentration nazi de Ravensbruck admirait ses camarades communistes partageant leur petit bout de pain avec les autres prisonnières alors qu’elles avaient faim elles aussi. Oui, tout ce qui nous arrive peut devenir cadeau de Dieu. C’est dans ce monde cruel, injuste et précaire qu’il nous faut exercer notre métier d’homme à la manière de Jésus.

Voilà quelques attitudes qui peuvent nous mettre sur le chemin de l’amour « comme Jésus », même si on en est encore très loin, parce que , de fait, le chemin est long et nous demande beaucoup de ténacité et de patience. Sur ce chemin, il nous faut prier sans cesse pour que le Seigneur nous donne sa capacité d’aimer. Si nous la demandons, au nom de Jésus, le Père ne se dérobera pas. Et il nous comblera de son Esprit, Celui que nous attendons pour très bientôt.

Marcel Annequin

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013