Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

26 Oct. : Aimer !

portrait d'Etty Hillesum
Etty Hillesum

Je suis invité avec vous ce matin à entendre cette parole de Dieu en saint Paul : « Accueille la Parole au milieu de bien des épreuves avec la joie de l’Esprit Saint ». Un vrai défi pour moi d’autant que cette Parole met au centre de tout : « aimer ! » Moi, vraiment ça me dépasse, ça me paraît inatteignable. Franchement, comme Jonas, ça me donne envie de fuir ! Pourtant, aimer, c’est une lutte à mener ensemble sinon il n’y a pas d’avenir possible. Je peux sans doute faire retentir le nom de personnes qui ne se sont pas payées de mots, quand il s’est agi d’aimer. Des noms me viennent : Mère Téresa, Martin Luther King, Nelson Mandela, l’Abbé Pierre, Etty Hillesum, Dietrich Bonhoeffer, et aussi d’autres personnes plus proches de moi comme Michel Fevre décédé au printemps et qui s’est dépensé corps et âme pour la défense des droits des Roms en Val de Marne . Ils peuvent nous inspirer et nous aider à durer dans ce combat et à donner un contenu concret à la Parole de Dieu que nous venons d’écouter. Cette Parole nous indique trois chemins pour mener ce combat.

portrait de Michel Fevre
Michel Fevre

- Un premier chemin, dans saint Paul aux Thessaloniciens : « Te convertir en te détournant des idoles » Quelles sont les idoles qui te détournent des autres, qui t’empêchent de prendre soin d’eux ? la séduction de l’argent quand il devient le maître ? ton « moi » quand il devient la mesure de tout ? le sexe ou la drogue quand il tyrannisent ton cœur et ton corps… enfin tout ce qui te détourne des autres. Si tu ne mènes pas cette lutte là, tu passes à côté du Christ sans le voir.

- Un deuxième chemin t’est indiqué dans le livre de l’Exode : « Tu ne maltraiteras pas l’immigré qui habite chez toi, tu ne l’opprimeras pas. Tu n’accableras pas la veuve et l’orphelin, les pauvres de ton peuple. » L’immigré : il est ton voisin, il habite dans ta rue, dans ton immeuble ; il est le « sans papier », le plus démuni : il est symbolisé dans la Bible par la figure de la veuve et de l’orphelin. Le Seigneur te dit fermement : ne les charge pas de tous les maux ; n’en fais pas des boucs émissaires. Cherche à les approcher, à les rencontrer, à les inviter, y compris dans l’équipe synodale que tu vas constituer. Agis avec d’autres dans des associations. Pas besoin d’aller loin.. toutes ces personnes sont à ta porte. Tu le sais, la pauvreté explose , y compris chez nous ( 14% de personnes en dessous du seuil de pauvreté en France) Si tu ne mènes pas cette lutte là, tu passes à côté du Christ .

portrait de Dietrich Bonhoeffer
Dietrich Bonhoeffer

- Troisième chemin , dans l’Evangile de Matthieu  : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit et ton prochain comme toi-même » Limpide et sans bavure. Amour de Dieu et du prochain : une équivalence. C’est aussi lié que le recto et le verso d’une feuille de papier. C’est l’amour dont tu aimes les autres qui façonne l’amour dont tu aimes Dieu, sans quoi si tu dis que tu aimes Dieu, tu es un menteur. C’est clair.

Il reste que « aimer » est un mot que j’ai beaucoup de mal à prononcer tellement je me sens loin de sa réalité. Il est pourtant le seul ressort de la réussite de notre vie ensemble et de notre planète. Pour remporter cette victoire, il nous faut compter sur le soutien mutuel et sur la prière qui dans notre vie quotidienne doit être de tous les instants personnellement, en famille, en communauté.

Marcel Annequin

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013