Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Le terreau

portrait d'Eugène de Mazenod enfant Madame mère

Rien ne prédisposait " saint " Eugène au parcours qui allait être le sien !

Il naquit en 1782 dans le milieu noble pré-révolutionnaire d'Aix-en-Provence, gosse de riches à qui tout est dû !

Son père était président de la cour des comptes, le poste le plus en vue de la noblesse aixoise, de ces postes où il faut briller et faire bonne figure. Sa mère était fille de la bourgeoisie locale.

Le mariage - peut-être d'amour, après tout, qui sait ? - fut en tous cas financièrement bien ficelé. Madame apportait les sous à un jeune noble brillant mais fauché. En retour, Monsieur « de » accolait à la destinée de sa femme le prestige de la particule.

Monsieur de Mazenod

Ainsi fonctionnait la famille Mazenod, pardon, « de » Mazenod, en haut du très en vue « Cours », l'actuel Mirabeau : administration financière de la Provence côté pile, fiestas et divertissements de salon côté face ! Compter et briller !

Le petit Eugène apprit donc à compter - et même un peu plus ! - au prestigieux collège bourbon tenu par les « Révérends Pères », ces bons Messieurs de l'Oratoire.

Quant au côté face du programme, le gamin avait suffisamment de caractère pour faire preuve d'évidentes prédispositions !

Compter et briller ; Monsieur et Madame « de » pouvaient dormir tranquilles ; la succession semblait assurée !

Contact Hébergeur : OVH © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013