Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Emilio Trottemenu (1927 - 2014)

portrait d'Emilio Trottemenu

Emilio, l’homme, le missionnaire est parti. Il a été pour nous un cadeau de Dieu, un pauvre entre les pauvres. Sa passion était de nous parler du Dieu d’amour et miséricordieux non avec des mots mais par son témoignage de vie. Autrement dit, c’est un missionnaire qui a laissé des traces.

Fils d’Eugène de Mazenod, il a su assimiler l’esprit du Fondateur et en vivre. Cela l’a conduit à être très généreux et disponible dans des retraites, les expériences d’Aix, des cours de formateurs vivant ainsi le charisme et la spiritualité mazenodienne.

Emile Trottemenu est né à Iffendic, en Ille-et-Vilaine, diocèse de Rennes le 13 septembre 1927. Il a fait ses premiers vœux à La Brosse-Montceaux en 1947, ses vœux perpétuels le 28 septembre 1953 à Solignac et a été ordonné prêtre le 21 février 1954. Le 22 octobre 1955 il rejoignait l’Uruguay, qui faisait alors partie de la province d’Argentine. Il y reste jusqu’en 1962 comme vicaire puis à Jachal San Juan, toujours comme vicaire jusqu’en 1965. Pendant 5 ans, de 1965 à 1970, il est curé au Pas des Taureaux puis rejoint Montevideo de 1970 à 1972 comme vicaire du curé. Le 6 août 1972 il part pour Las Violettas, Cordoba, en Argentine. Il y réside jusqu’en 1980. Il est en même temps conseiller provincial. De 80 à 87 il passe à l’Union, La Rioja comme curé, Il reste conseiller provincial.

Emilio au milieu de familles latino-américaines

Le nombre des novices augmentant en Amérique latine, Émile est appelé à rejoindre le noviciat. Comme assistant ou maître des novices, il a accompagné plusieurs générations de novices, du 1 février 1988 au 23 janvier 1995.

Après son service au noviciat il rejoint le Quartier Gardel à Buenos Aires. Il y reste un an. Fin 1995 il est choisi comme supérieur provincial. Il exerce cette fonction pendant 6 ans et, au terme, il est à nouveau appelé comme Maître des novices pour 3 ans (2002-2004).

Le 5 février 2005, il revient en Argentine, à Atamisqui. Il y restera près de 10 ans heureux de s’occuper des communautés et des populations, leur faisant connaître ou approfondir la Bonne Nouvelle. Le 23 février 2014, la paroisse est rendue au diocèse.

Début mars 2014 Émile est affecté à la maison des jeunes à Buenos Aires. Sa présence simple et proche au milieu des jeunes était un témoignage. C’est là qu’il a fait sa Pâque le 16 juillet.

Emilio célèbre l'eucharistie avec des familles latino-américaines rassemblement de jeunes chrétiens en Amérique latine
Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013