Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Noël Tenaud (1904-1961)

Pourquoi cette mort brutale ?

Au bord de la rivière : Tchepone, dernier lieu de résidence de Noël Tenaud et son catéchiste Joseph Outhay
Tchepone, dernier lieu de résidence de Noël Tenaud et Joseph Outhay

Pourquoi le P. Noël Tenaud a-t-il été tué ? Certains parmi ses confrères pensent qu´il a été condamné parce qu´il avait été compromis, et cela se savait très largement, dans les affaires politiques et militaires. Toutefois, si l´on rapproche sa mort de celle des trois Oblats tués dans la région de Xieng Khouang exactement à la même période (18 et 20 avril et 11 mai 1961), la conclusion est différente : il faut penser à un plan d´ensemble de la guérilla concernant les missionnaires isolés dans les zones qu´elle contrôlait.

Par ailleurs, Mgr Bach atteste qu´en 1961, le Père Noël Tenaud n´avait avec les Français que des rapports de bon voisinage. Il en voit pour preuve que l´Ambassade de France au Laos ne s´est jamais occupée de rien à la mort de Tenaud et de ses confrères, alors qu´elle suivait de près ce qui pouvait arriver à d´autres Français. L´indépendance des missionnaires par rapport à leur pays d´origine a été reconnue en 1975 par le nouveau régime lui-même, malgré une certaine confusion dans l´esprit des dirigeants : la présence des missionnaires a été tolérée dans le pays six mois environ après que tous les autres Français aient été expulsés.

En somme, ceux qui ont tué le Père Tenaud n´ont peut-être pas agi directement en haine de la foi ; mais ils ont certainement agi en haine de la présence de l´Église catholique au Laos. Les dirigeants de la guérilla, formés au Viêt-nam, étaient motivés pour arrêter coûte que coûte la progression du christianisme dans le peuple laotien. Leur conviction était que, une fois les missionnaires « ennemis du peuple » partis ou éliminés, il serait facile de détourner le peuple de la foi pour l´attacher à la nouvelle idéologie.

De même, au témoignage d´un catéchiste, les causes de la mort du Père Tenaud ne sont pas à chercher du côté de ses options politiques ou de ses liens avec les militaires. Pour ceux qui furent ses collaborateurs laotiens, le Père Tenaud est un vrai martyr : il a certainement montré qu´il avait le courage de vivre sa foi jusqu´au bout.

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013