Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Noël Tenaud (1904-1961)

Reconstruire la paix et la concorde

Au sein de la mission catholique du Laos, la guerre achevée, c´est l´enthousiasme. La soeur de Mgr Thomine, un des missionnaires sauvagement massacrés par les Japonais, écrit dans l´éloge funèbre de son frère :

Cette parole m´a été dite de vive voix par deux missionnaires laotiens, MM. Tenaud et Mainier, avec la même conviction absolue : « Mgr Thomine nous a promis de rebâtir l´Église du Laos, donc nous la rebâtirons ! » Car ils savent la puissance d´une volonté pour qui l´accomplissement du devoir en Dieu a seul compté sur la terre, force spirituelle maintenant directement associée à la volonté éternelle. De fait, les ruines du Laos se relèvent, les chrétientés refleurissent, de jeunes missionnaires sont venus seconder les anciens et remplacer les morts...

En 1947, Mgr Bayet succède à Mgr Thomine comme vicaire apostolique à Tharae ; il nomme le Père Tenaud pro-vicaire et vicaire délégué pour la partie du vicariat située dans le protectorat (futur Royaume) du Laos. Noël occupera ce poste de son retour de congés jusqu´en juillet 1951. Après la création de la préfecture apostolique de Thakhek, confiée à Mgr Jean Arnaud, il en est nommé pro-préfet (1951-1958).

La paix et la reconstruction se révélèrent toutefois des tâches difficiles. Dans les opérations de la guérilla autour de la ville de Thakhek, la veille de Noël 1953, la vie de Noël Tenaud est menacée : il était sans doute trop mêlé, une fois de plus, à la résistance. Selon un rapport de la mission daté de 1954, à quelque trente kilomètres de Thakhek on pouvait voir encore les trous des deux mines qui lui étaient destinées. Mais il eut la vie sauve, et échappa aussi au sort du groupe arrêté le 15 février 1954 et déporté au Viêt-nam, dont Mgr Arnaud, le Père Jean-Baptiste Malo, deux autres confrères m.e.p. et une religieuse. Il fut alors supérieur par intérim des missionnaires de Paris et procureur de la Mission. Mais dans toutes ces circonstances il restait avant tout le curé de Pongkiou, le missionnaire bien-aimé et admiré des Sôs.

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013