Tous les articles
Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Pierre Babin (1925-2012)

Pierre Babin de profil prenant une photo
Pierre Babin avec Marcel Legault
Pierre Babin et Marcel Legault

De la voie catéchistique à la voie symbolique

Auteur de plus de vingt livres marquants, publiés en France, mais aussi aux Etats-Unis, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, traduits dans diverses langues, dont le coréen, l’allemand…, chargé de cours à l’Université de Lyon et de Strasbourg, à l’Université de Dayton, à celle d’Ottawa, à l’East Asian Pastoral Institute, à Manille, conférencier et formateur sur tous les continents, fondateur et directeur du CREC-AVEX, à Lyon, Pierre Babin a consacré ses recherches et sa pratique à deux terrains particuliers : celui de la catéchèse des adolescents et des jeunes, celui de la prise en compte par la catéchèse d’une nouvelle culture, celle de l’audiovisuel, à l’ère de la communication.

Sa pensée s’est développée au contact de rencontres avec des personnalités fortes. De C.-G. Jung il retient que des symboles profonds dorment en l’homme. Il cherchera à en retrouver la correspondance avec les expressions du christianisme. Mais c’est surtout Marshall McLuhan dont l’esprit visionnaire lui ouvrira des horizons féconds, qui l’amènera à considérer que la catéchèse aussi, tout entière inscrite dans « la Galaxie Gutenberg », doit connaître sa révolution copernicienne et entrer dans « la Galaxie Marconi ».

Marcel Légaut, que Pierre Babin ira rencontrer dans sa retraite, en montagne, loin des bruits de la ville, le confortera dans sa conviction que la communication, en fidélité à nous-mêmes, aide à la croissance de la vie spirituelle, qu’elle est éveil de l’intériorité. Et le Cardinal Martini, alors archevêque de Milan, partageant son expérience de communication avec les jeunes, rappellera que pour accueillir le Verbe de Dieu, il faut d’abord entrer dans le silence.

Il est aussi des lieux qui laisseront leurs traces dans sa pensée. La Corse et ses rudes paysages de montagnes, mais surtout Taizé, cette communauté qui attire des milliers de jeunes et qui illustre à ses yeux ce type d’Eglise qu’il appelle « l’église de la modulation », en l’opposant à « l’église de l’alphabet ». Comment ne pas être frappé en voyant 1500 jeunes de tous pays, assis dans la pénombre de l’église de la Réconciliation, répétant pendant quinze minutes « Veni Sancte Spiritus », ces jeunes qui disent s’ennuyer à la messe, ont peu d’intérêt pour les rites de l’Eglise, ses dogmes, sa morale et sa vérité, lorsqu’elle leur paraît imposée.

Crec International a ouvert un site consacré à Pierre Babin

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013