Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Eugène de Mazenod

  1. Venez et voyez

Il n'a pas immédiatement répondu... Il faut dire que dans sa précipitation, Eugène avait oublié de signer sa lettre ! Le temps de découvrir de qui cela pouvait-il bien venir : "Mon cher ami, lisez cette lettre au pied de votre crucifix"...

L'abbé Tempier, jeune vicaire en Arles, en avait tout de même une petite idée ! Du même diocèse qu'Eugène, il connaissait l'oiseau et ses manières de faire. Peut-être même les admiraient-ils, lui si réservé et si discret ? Le temps donc de vérifier qu'il ne se trompait pas, et sa réponse prit les mêmes voies enthousiastes : "Je partage entièrement votre point de vue"

On était en 1815 et le temps du butinage était terminé. Après avoir fait feu de tout bois pendant deux ans, Eugène était tombé gravement malade, ne devant son salut qu'à l'attention renouvelée et à la prière de l'association des jeunes qu'il avait fondée et dont il avait la charge. Nuit et jour, les jeunes s'étaient relayés en prière dans l'église de la Madeleine pour que leur "Père" reviennent à la santé.

Une fois remis sur pieds, sa décision fut prise : il lui fallait un local pour accueillir durablement l'assocation des jeunes, et pour commencer à rassembler quelques jeunes prêtres bien décidés à relancer l'animation missionnaire en Provence. Le 25 janvier 1816, c'était chose faite : les bientôt "missionnaires de Provence" prenaient possession de l'ancien carmel du haut du cours Mirabeau à Aix !

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013