Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

Pontmain

  1. Les liens entre paroisse et sanctuaire

la statue de Marie devant la basilique avec, dans le fond, la petite église paroissiale

Pas simple de faire cohabiter dans un même lieu une paroisse et un sanctuaire... En fait, ce sont des entités différentes mais complémentaires

Comme après l’apparition, les paroissiens doivent aider le sanctuaire et témoigner auprès des pèlerins, de ce qui s’est passé à Pontmain le 17 Janvier 1871. Certains rendent beaucoup de services pour la bonne marche du sanctuaire, mais pour cela, ils doivent être une communauté fraternelle, qui se rassemble et qui prie. Ils ont donc besoin de se retrouver pour eux-mêmes, pour former une communauté et vivre le message de Marie en famille et au village.

Les prêtres oblats de la communauté qui le peuvent donnent de sérieux coup de mains occasionnels : messes, confessions...

Cette situation existe depuis l'origine du pèlerinage. En 1872, le Père Alexandre Audruger devenait Supérieur de la communauté tandis que les pères François Marais et Constant Le Vacon s’occupaient de la paroisse.

Les Oblats restèrent en charge de la paroisse jusqu'aux expulsions des religieux en 1903 :

  • François Marais (1872-1880),
  • Alexandre Huard (1880-1882)
  • Jean Lafayette (1882-1884)
  • Louis Berthelon (1884-1891)
  • Jules Pays (1891-1903)

Il aura fallu attendre... 2006 pour qu'à nouveau, un Oblat soit curé de la paroisse : le père Philippe Thierry, 15° curé de Pontmain et, en 2007, administrateur du centre pastoral des pèlerinages. Entre les deux, ce sont les prêtres diocésains qui auront été responsables de la paroisse.

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013