Tous les articles
Missionnaires Oblats de Marie Immaculée - Province de France

René Jaouen

L'Eucharistie du mil. Langages d'un peuple, expressions de la foi

un paysan coupe les longues tiges de mil arrivées à maturité

René Jaouen est arrivé comme missionnaire au Nord-Cameroun en 1962. Soucieux de connaître au plus près le peuple guiziga auquel il était envoyé, il est devenu linguiste et anthropologue, sans cesser d’être pour autant missiologue et théologien. Il lui a toujours semblé étrange qu’un peuple « né du mil et vivant de lui » dût, une fois devenu chrétien, célébrer son Eucharistie en ayant recours à des nourritures (pain et vin), naguère apportées par les étrangers qui l'évangélisèrent, et dont ses traditions ne disent rien, ne savent rien. Sa religion ancestrale était « religion du mil ». Dès lors, peut-on réellement consentir à pareille rupture symbolique et culturelle dans l’acte même où la communauté veut exprimer le meilleur de sa foi naissante ?

René Jaouen a pris le problème à bras le corps. Enseignant à l'Institut de Missiologie d'Ottawa (Canada) sans avoir jamais abandonné le travail de terrain, il en a fait l'objet d'une étude tout à la fois anthropologique et théologique. Il s'agit en vérité d'une "somme" consacrée à l'une des questions les plus controversées qui soit en théologie sacramentaire. Nous sommes peut-être en marche vers un nouveau printemps de l'Eglise où chaque peuple pourra reconnaître en son Eucharistie, les fruits de sa terre et de son travail.

René Jaouen est décédé en 2002.

Contact Hébergeur : Arsys © Missionnaires oblats de Marie Immaculée - Province de France - 2013